Le port d’Anvers teste un système logiciel basé sur la Blockchain

Selon le port d’Anvers, obtenir un conteneur du point A au point B implique souvent plus de 30 parties et 200 interactions. Étant donné que beaucoup de ces transactions sont toujours effectuées par courrier électronique, par téléphone et par télécopieur, la paperasse représente jusqu’à la moitié du coût du transport par conteneur. «Nous visons à faire quelque chose à ce sujet», déclare Nico Wauters, PDG de la société belge T-Mining.

Son cabinet a développé une solution pour un problème de traitement de données spécifique au port d’Anvers: lorsqu’un conteneur arrive aujourd’hui, il est collecté depuis le terminal d’Anvers par un conducteur de camion ou un expéditeur, qui est en possession d’un code PIN. Le code PIN est transmis par un certain nombre de parties, ce qui crée le risque de vol ou de fraude. Lorsque les protocoles de blockchain sont utilisés pour le transfert de données, aucun intermédiaire n’est requis.

"Avec notre plate-forme de blockchain, le bon conducteur de camion reçoit une autorisation pour collecter un conteneur particulier, sans aucune possibilité d’interception du processus. En outre, notre plate-forme de blockchain utilise un réseau distribué, de sorte que la transaction ne peut se dérouler que s’il existe un consensus parmi toutes les parties participantes, à l’exclusion des tentatives de fraude ou de manipulations indésirables", explique Wauter.
cadenas   Cet article est extrait de notre veille intelligente sur l'innovation maritime et fluviale et les EMR.
Pour le lire en intégralité où en apprendre plus sur cette thématique:  Découvrez nos services

Comment s’informer, comprendre et devenir un acteur du monde de l’innovation maritime ?

Offre à 3 niveaux

Grâce aux actualités MaritimUp, vous suivez les développements du projet et le lancement de nouveaux produits ou services.
captcha 
Ils nous font confiance :
Cluster Maritime Français        filiere mer ca        neopolia    Clic&Sea - Le site emploi du maritime et du naval             Shipping Cluster       shipping lab        Seanergy logo 2017